Les différentes technologies d’impression d’une information variable sur une étiquette
Choisir la technologie d’impression la mieux adaptée à vos besoins
2 janvier, 2017 par
Les différentes technologies d’impression d’une information variable sur une étiquette
LCI - Les Consommables Industriels, Fabien PLATTEAU
| aucun commentaire pour l'instant

L’utilisation massive des codes à barres pour l’identification automatique des produits a permis des avancées majeures pour toutes les industries en termes de logistique et de traçabilité.
Une des contraintes principales est qu’elle ne tolère aucune erreur d’impression. Une faute d’orthographe dans un mot n’en modifie pas nécessairement son sens ; à l’inverse, une mauvaise impression d’un code à barres le rend inutilisable.
Il existe différentes technologies pour l’impression d’une information variable sur une étiquette : laquelle choisir pour répondre le mieux aux impératifs de son utilisation ?

  • Le Thermique Direct

Le terme « Thermique Direct » désigne une technique d’impression qui n’utilise pas de consommable encré.
C’est le support d’impression qui, traité chimiquement, noircit en passant sous les points de chauffe de la tête d’impression de l’imprimante thermique.
Avantages :
• Les imprimantes « thermique direct » sont bien adaptées aux environnements industriels
• Un seul consommable à gérer: l’étiquette thermique
• Matériel robuste, faible besoin de maintenance
• Bonne qualité et finesse d’impression, adaptées pour l’impression de codes à barres
• Vitesse d’impression adaptée aux contraintes industrielles

Inconvénients :
• Faible durée de vie des étiquettes à cause de la sensibilité à la chaleur, aux UV, aux frottements et aux solvants
• Quasiment pas d’autres couleurs que le noir
• Choix de type de support limité aux papiers
• Étiquette en contact direct avec la tête, ce qui implique de la remplacer fréquemment

Conclusion :
Une bonne solution pour l’impression d’informations variables ayant une très courte durée de vie (de quelques jours à quelques semaines) telles que tickets de caisses ou étiquettes de bagages par exemple. Elle ne conviendra pas pour l’impression de codes à barres qui nécessitent une longue durée de vie.

  • Le Transfert Thermique

L’impression par « Transfert Thermique » fonctionne avec la combinaison d’une imprimante à tête thermique, d’un ruban encré et d’un support d’impression. L’encre du ruban se transfère sur l’étiquette lors du passage sous la tête d’impression.
Avantages :
• Imprimantes parfaitement adaptées aux environnements industriels
• Capacité à imprimer sur de nombreux supports d’impression : papiers synthétiques ou textiles
• Très faible maintenance de l’imprimante grâce à la robustesse des matériaux et au « dos » du ruban TT qui protège la tête d’impression plus longtemps
• Excellente qualité d’impression (haute résolution, finesse et noirceur des caractères) même à très haute vitesse
• En fonction du ruban choisi, le TT offre d’excellents niveaux de résistances : abrasion, lumière, température, solvants
• Sécurité de l’opérateur
• Coût

Inconvénients :
• 2 consommables à gérer, le support d’impression et le ruban
• Les informations imprimées sont lisibles sur le résiduel de ruban encré ce qui peut entraîner des problèmes de confidentialité
• Quelques limites sur l’impression des couleurs

Conclusion :
Une technologie particulièrement adaptée pour l’impression d’étiquettes en milieu industriel. Le Transfert Thermique permet de répondre aux contraintes d’applications très différentes : depuis la solution économique avec une courte durée de vie, jusqu’à la solution durable et hautement résistante. Lorsque qualité et fiabilité sont essentielles, le Transfert Thermique est LA solution.

  • L’impression Laser

De même que pour le jet d’encre, les imprimantes laser sont très présentes dans les entreprises, principalement dans les environnements de bureau. La technique consiste à utiliser les propriétés électrostatiques de l’encre en poudre (toner) pour la déposer sur le support, l’encre est ensuite figée en passant dans un four.

Avantages :
• Qualité d’impression élevée
• Possibilité d’imprimer en couleur
• Parcs d’imprimantes important dans les entreprises
• Planches d’étiquettes à disposition dans les magasins ou dans la vente à distance des fournitures de bureau

Inconvénients :
• Choix limité de supports
• Impossibilité d’imprimer des rouleaux d’étiquettes, uniquement des planches
• Coût très élevé des consommables (cartouches + tambour). La consommation d’encre pour un code à barres est donc plus forte que pour du texte simple
• Utilisation inadaptée aux contraintes d’un environnement industriel

Conclusion :
En entreprise, le laser permet d’imprimer des étiquettes de manière occasionnelle, mais cette technique s’avère inadaptée pour l’impression en milieu industriel compte tenu du coût d’utilisation et des contraintes techniques.

  • L’impression Jet d’Encre (DOD)

Les imprimantes jet d’encre sont très répandues pour imprimer chez les particuliers et parfois en entreprise. L’impression est réalisée par la projection de microgouttes d’encre sur le support.

Avantages :
• Possibilité d’imprimer en couleur
• Imprimantes bon marché, facilement interchangeables et souvent déjà présentes en entreprise
• Les planches d’étiquettes sont disponibles dans les réseaux de distribution traditionnels.

Inconvénients :
• La faible résistance à l’humidité et aux solvants réduit la durée de vie de l’impression
• Gamme restreinte de récepteurs adaptés
• Vitesse d’impression faible
• Coût d’impression très élevé
• Temps de séchage important
• La mécanique des imprimantes n’est pas adaptée au milieu industriel : humidité, poussière, températures, vibrations…
• Coût

Conclusion :
Technique adaptée pour imprimer des étiquettes de carton dans de faibles quantités, mais qui présente des limites pour des grands volumes d’impressions qui requièrent vitesse, fiabilité et faible coût.

  • RFID (Identification par Radio Fréquence)

L’identification par radiofréquence permet de lire le contenu des informations d’une étiquette à distance grâce à la présence d’une puce électronique reliée à une antenne. L’information est reçue par un capteur qui lit et transmet les données.
Avantages :
• Lecture à distance de l’information
• Possibilité de lire plusieurs puces simultanément
• Les tags RFID peuvent aussi servir de protection anti vols et de contrôle de la contrefaçon
• Disponibles dans plusieurs tailles et formes, les tags RFID sont compatibles avec de nombreuses applications.

Inconvénients :
• Coût élevé d’une installation : puces et lecteurs RFID
• Taux d’erreur encore élevé
• Pas encore de norme mondiale sur les fréquences à utiliser
• L’information contenue sur la puce est également imprimée sur l’étiquette afin de compenser le manque de fiabilité de la technologie et l’insuffisance de lecteurs de puces.

Conclusion :
La RFID est aujourd’hui complémentaire des autres technologies d’identification automatique. Son développement est lié à l’amélioration de la fiabilité de son utilisation et à ses performances techniques.

  • Le Marquage à Chaud

L’impression par marquage à chaud requiert l’utilisation d’un ruban encré sur lequel on vient frapper avec un tampon chauffé, ce qui provoque le transfert de l’encre sur le produit.

Avantages :
• Bonne résistance du message imprimé grâce à la qualité de l’encre et à la gravure
• Technique d’impression peu onéreuse du fait du peu de technologie impliqué
• Possibilité d’utiliser des consommables de natures diverses : rubans couleur, hologrammes, décoration, métallisation, etc.
• Technologie plus simple qui nécessite peu de maintenance

Inconvénients :
• Le tampon est une pièce gravée, ce qui ne permet pas d’imprimer des informations variables
• L’utilisation d’une presse (tampon) chauffante peut altérer le support, ce qui limite fortement l’impression sur des papiers.

Conclusion :
L’impression par gravure à chaud est une technologie simple d’utilisation et peu onéreuse. Elle n’offre cependant pas assez de flexibilité d’impression pour être plus largement utilisée dans le domaine de l’identification automatique.

  • Le Jet d’Encre Continu

Le jet d’encre continu utilise une encre et un jeu de plaques chargées électrostatiquement pour projeter des gouttes d’encre sur le support et former lettres ou chiffres.

Avantages :
• Pas de contact direct avec le support d’impression ce qui permet d’imprimer des surfaces planes ou non
• L’encre peut se fixer sur plusieurs types de supports : carton, papier, verre, plastique, métal, coquille d’oeuf…
• Technique adaptée pour l’identification des emballages grâce à sa vitesse d’impression élevée
• Encres couleur disponibles
• Récupération et réutilisation de l’encre non imprimée
• Séchage rapide de l’encre (1 seconde)

Inconvénients :
• Faible résistance de l’impression dans des environnements hostiles : frottements, solvants, etc.
• Peu adapté à la poussière, la température, et à l’humidité sur support d’impression
• Maintenance régulière du fait de l’encrassement de la buse par certaines impuretés provenant de l’encre récupérée
• Nécessite l’adaptation du poste (extracteurs de solvants par exemple)

Conclusion :
Le jet d’encre continu est une technologie particulièrement adaptée pour l’impression de petits caractères sur de nombreux supports, mais elle montre des lacunes pour l’impression d’informations de traçabilité telles que les codes à barres.

  • Le Gravage Laser

La chaleur produite par la projection d’un laser génère un marquage sur le support visé. Cette technique est très utilisée pour le marquage de bouteilles plastiques et pièces métalliques.

Avantages :
• Aucun consommable encré n’est utilisé ce qui évite certaines opérations de maintenance
• Le laser permet d’imprimer des supports plats ou non
• Parfaitement adapté à l’information variable et donc à la gestion informatique des données
• La gravure permet un marquage durable dans le temps et résistant à l’abrasion et aux solvants,
• La vitesse de fonctionnement du laser est compatible avec les chaines de production.

Inconvénients :
• Cette technologie nécessite des réglages d’une extrême précision avant l’impression en série
• Le laser peut faire fondre des supports trop fins (étiquettes papiers, films plastiques, emballages alimentaires)
• La technologie laser impose de sécuriser le poste compte tenu des risques pour les utilisateurs
• Risques de dégagements de fumées toxiques en fonction du type support
• L’absence de couleur pose des problèmes de lisibilité sur certains supports colorés
• Coût de l’équipement élevé

Conclusion :
L’impression par gravage laser est particulièrement adaptée pour imprimer certains supports épais, mais reste limitée par l’étendue des supports compatibles.

L’expertise LCI

Depuis 20 ans maintenant (ça ne nous rajeunit pas !), nous avons acquis connaissance et expertise dans le domaine de l’impression.
Nous vous accompagnerons avec plaisir pour vos impressions Thermique Direct, Transfert Thermique, Laser, Jet d’encre et RFID.

Partager ce poste
Archiver
Se connecter pour laisser un commentaire.